Spectacle samedi 24 mars 2018                                         à 20h30 à la salle des fête du Bastit                                 avec Clément Bouscarel

6 euros tout public à partir de 7 ans, suivi de                     crèpes et de cidre offerts pas le comité(réservation avant le 11 mars auprés de Régis Angelibert au 0786846612 ou Géraldine                               au 0565106702)

Clément Bouscarel 

Clément Bouscarel, le conteur du pays

«  […] Enfant du pays. Nul autre qualificatif ne convient mieux à Clément Bouscarel. Pour se présenter, il cite d'ailleurs d'emblée ses ascendances géographiques, en occitan, comme s'il était né des causses et de la Dordogne : «Je suis ''riveirenc'' par mon père, et ''caussetier'' par ma mère.» Et c'est en enfant aimant et reconnaissant qu'il raconte aujourd'hui ce Quercy qui anime toutes ses passions : les plantes médicinales, la rivière Dordogne, les gabares, les causses […] 

C'est une histoire qui a commencé il y a fort longtemps - «il y a quelques et quelques lunes», dit-il. Du temps où son grand-père, André, et son grand-oncle, Cyprien, lui racontaient des légendes merveilleuses qu'ils tenaient eux-mêmes de très loin […]

Fidèle à ceux qu'il n'hésite pas à appeler ses «maîtres», André et Cyprien, Clément Bouscarel improvise beaucoup. En français et en occitan. Les mots lui viennent aisément, car ils sont fidèles à sa nature et ses amours. Et le conteur prend ainsi davantage racine […] Sérieusement, Clément Bouscarel prétend que les esprits et les fées existent encore en Quercy. À le voir, on peut y croire…    »
La Dépêche du midi le 10/04/2013

 

Ils font revivre les vigiles d'Hadrien

Gilles Cazal en vigile de la Rome impériale
Gilles Cazal en vigile de la Rome impériale

Une animation très originale était proposée aux visiteurs du vide-greniers organisé par «Le Bastit Animation» dimanche 26 juillet. Gilles Cazal, tulliste et bastitois de cœur par sa famille, avait installé un barnum pour présenter l'association de reconstitution historique «Pax Romana». Entretien.

Quand et pourquoi avez-vous décidé de créer cette association ?

J'ai débuté en participant à des reconstitutions historiques en habits avec une petite association corrézienne. En 2006 nous étions présents à l'extérieur du Stade de France à l'occasion du spectacle Ben Hur. C'est à ce moment-là que j'ai commencé à m'intéresser à la période romaine.

Quels sont les objectifs de Pax Romana ?

Je me suis beaucoup documenté sur cette époque et j'ai fondé Pax Romana en 2010. L'objectif de notre association est de faire découvrir les vigiles de la Rome impériale. Ces vigiles sont les premiers «soldats du feu» de l'histoire. Ils ont été créés au Ier siècle après JC par l'empereur Auguste. Il y avait à l'époque 7 cohortes de vigiles qui rassemblaient plus de 7 000 hommes.

Quelles sont les activités de Pax Romana ?

En partenariat avec des associations amies comme «Augustus Caesar Praetoria» ou «Via Romana» nous fabriquons nos propres tuniques qui correspondent à celles portées par la «Cohors Prima Vigilvm» sous le règne d'Hadrien. Nous réalisons des répliques de jeux utilisés à cette époque : jeux de noix, jeux de plateaux, osselets… ainsi que des panneaux explicatifs concernant cette période.

Vous déplacez-vous lors de manifestations ?

- Comme vous le voyez aujourd'hui au Bastit notre association se déplace bénévolement pour faire découvrir la vie de nos ancêtres à l'époque Gallo-Romaine. À cette occasion, nous proposons aux enfants de jouer avec les jeux antiques que nous exposons.

Pax Romana sera présente à Tulle au festival ludique «CRÔC» les 15 et 16 août. On peut contacter l'association au 05 55 20 80 10 – 06 75 92 84 39 et sur contact@pax-romana.fr